E-Store

HomeProductsAfv-thtre-la-douleur


THÉÂTRE | LA DOULEUR


$20.00 CAD

Only 20 left!

Description:


L'Alliance Française de Vancouver est heureuse de s'associer aux Alliances Françaises du Canada pour vous présenter une adaptation exceptionnelle de LA DOULEUR, de Marguerite Duras. Alliance Française Vancouver is pleased to join forces with Alliances Françaises of Canada to present an exceptional adaptation of LA DOULEUR, by Marguerite Duras.

La Pièce | The Play | La Douleur 


Marguerite Duras l’a vécue tout à la fois comme femme dont le mari avait été déporté, comme résistante, mais aussi, comme écrivain pendant les anneeś 39-45.. Elle crée en 1944 le journal Libres qui sera le seul journal à faire des listes de noms, de prisonniers et de déportés. Lucide, étonnée, désespérée parfois, elle a, pendant ces années, tenu un journal, écrit des textes que lui inspirait tout ce qu’elle voyait, ce qu’elle vivait, les gens qu’elle rencontrait ou affrontait. Ce sont ces récits et des extraits de son journal, que Marguerite Duras a réunis sous le titre La Douleur.

La pièce sera présentée en Français avec des sur-titres en anglais. 

Marguerite Duras lived it all at once as a woman whose husband had been deported, as a Resistance fighter, but also, as a writer during the years of 1935-1945. In 1944, she created the newspaper Libres, which was the only one to list the names of prisoners and deportees. Lucid, astonished, sometimes desperate, she kept a diary during these years, writing texts inspired by everything she saw, what she lived, the people she met or confronted. It is these accounts and extracts of her diary, that Marguerite Duras has gathered under the title La Douleur.

The play will be presented in French with English subtitles.  

Extrait | Extract


Face à la cheminée, le téléphone, il est à côté de moi. A droite, la porte du salon et le couloir. Au fond du couloir, la porte d’entrée. Il pourrait revenir directement, il sonnerait à la porte d’entrée: « Qui est là.—C’est moi. » Il pourrait également téléphoner dès son arrivée dans un centre de transit: «Je suis revenu, je suis à l’hôtel Lutetia pour les formalités. » Il n’y aurait pas de signes avant-coureurs. Il téléphonerait. Il arriverait. Ce sont des choses qui sont possibles. Il en revient tout de même. Il n’est pas un cas particulier. Il n’y a pas de raison particulière pour qu’il ne revienne pas. Il n’y a pas de raison pour qu’il revienne. Facing the fireplace, the telephone, it is next to me. On the right, the door of the living room and the corridor. At the end of the corridor, the front door. He could come back directly, he would ring the front doorbell: "Who's there. -It's me." He could also call as soon as he arrived at a transit center: "I'm back, I'm at the Hotel Lutetia for the formalities." There would be no warning signs. He would call. He would arrive. These are things that are possible. He comes back from it all the same. He is not a special case. There's no particular reason why he shouldn't come back. There is no reason for him to come back.

La comédienne | The actress | Maud Andrieux


32 ans, Metteur-en-scène et Comédienne. Formée au Théâtre des Ateliers d'Aix-en-Provence avec Alain Simon, elle rejoint Bordeaux où elle entre au Conservatoire. Ses choix se tournent ensuite vers des metteurs en scène talentueux et engagés auprès desquels elle travaille pendant 7 ans. Puis, elle découvre l’écriture de Marguerite Duras lors d’un voyage au Vietnam. Elle décide d’adapter Un barrage contre le Pacifique, puis Le Vice-consul et enfin La Douleur. S'en suivront de nombreuses représentations à Bordeaux, en Aquitaine, à Duras pour L'Association Nationale Marguerite Duras, puis au Cambodge, en Thaïlande, au Maroc, en Turquie dans le Réseau Culturel Français à l'Etranger. Passionnée par l’histoire française en Indochine et attirée par la culture du sud-est asiatique, Maud Andrieux y fait de fréquents voyages et s’imprègne de cette atmosphère si particulière. Elle procède à l'adaptation théâtrale de grands auteurs et sa conception de la mise en scène privilégie le texte dans une relation intime avec le spectateur.

32 years old, director and actress. Trained at the Théâtre des Ateliers d'Aix-en-Provence with Alain Simon, she joined Bordeaux where she entered the Conservatory. Her choices then turned to talented and committed directors with whom she worked for 7 years. Then, she discovered the writing of Marguerite Duras during a trip to Vietnam. She decided to adapt Un barrage contre le Pacifique, then The Vice-Consul and finally La Douleur. Numerous performances followed in Bordeaux, in Aquitaine, in Duras for the National Association Marguerite Duras, then in Cambodia, Thailand, Morocco, Turkey in the French Cultural Network abroad. Fascinated by the French history in Indochina and attracted by the culture of Southeast Asia, Maud Andrieux made frequent trips there and immerses herself in this very particular atmosphere. She proceeds to the theatrical adaptation of great authors and her conception of the staging privileges the text in an intimate relationship with the spectator.

Mesures Sanitaires | Health Measures


Merci de noter que la Carte de Vaccination est obligatoire pour assister à la représentation (BC guidelines)

Please note that the Vaccination Card is mandatory to attend the performance (BC guidelines). 

Nos partenaires

Our partners 

Présenté par

Presented by

Avec le soutien de

With the support of

Adaptation, mise en scène Adapted and staged by