call us now !
604 327 0201
Business Hours Access Map e-Store

CLUB DE LECTURE | LES ANNEES, ANNIE ERNAUX


DATE | 20 juin 2020 à 11h

LIEU | Le Club de Lecture se tiendra en ligne via Zoom, le lien de la séance sera envoyé par mail aux inscrits. 

RESERVATION | par e-mail à culture@alliancefrancaise.ca

LIRE LE LIVRE | le livre est disponible sur :

LE SUJET | Dans le cadre de sa programmation en ligne, l'Alliance Française de Vancouver organise un Club de Lecture en français, gratuit, ouvert à tous, francophones ou apprenants de français.  

LE LIVRE
«La photo en noir et blanc d'une petite fille en maillot de bain foncé, sur une plage de galets. En fond, des falaises. Elle est assise sur un rocher plat, ses jambes robustes étendues bien droites devant elle, les bras en appui sur le rocher, les yeux fermés, la tête légèrement penchée, souriant. Une épaisse natte brune ramenée par-devant, l'autre laissée dans le dos. Tout révèle le désir de poser comme les stars dans Cinémonde ou la publicité d'Ambre Solaire, d'échapper à son corps humiliant et sans importance de petite fille. Au dos : août 1949, Sotteville-sur-Mer.» Au travers de photos et de souvenirs laissés par les événements, les mots et les choses, Annie Ernaux nous fait ressentir le passage des années, de l'après-guerre à aujourd'hui. En même temps, elle inscrit l'existence dans une forme nouvelle d'autobiographie, impersonnelle et collective.

L'AUTEURE
Annie Ernaux naît le 1er septembre 1940 à Lillebonne, mais passe son enfance à Yvetot, en Normandie. Issue d’un milieu social modeste, elle fait des études en lettres, devient professeure certifiée, puis agrégée de lettres modernes. Son premier roman, Les Armoires vides (1974), annonce déjà le caractère autobiographique de son oeuvre. Mêlant l’expérience personnelle à la grande Histoire, ses ouvrages abordent l’ascension sociale de ses parents (La Place, La Honte), son mariage (La Femme gelée), sa sexualité et ses relations amoureuses (Passion simple, Se perdre), son environnement (Journal du dehors, La Vie extérieure), son avortement (L’Événement), la maladie d’Alzheimer de sa mère (Je ne suis pas sortie de ma nuit), la mort de sa mère (Une femme) ou encore son cancer du sein (L’Usage de la photo, en collaboration avec Marc Marie), construisant ainsi une oeuvre littéraire «auto-socio-biographique».

Historique des prix reçus:

  • 1984 - Prix Renaudot, La Place
  • 2008 - Prix Marguerite-Duras, Les Années
  • 2008 - Prix François Mauriac de la Région Aquitaine, Les Années
  • 2008 - Prix de la langue française, l’ensemble de son oeuvre
  • 2014 - Docteur honoris causa de l’université de Cergy-Pontoise

LA MODERATRICE
Sima Godfrey, professeure associée de français à UBC, University of British Columbia


It all comes with BONJOUR