call us now !
604 327 0201
Business Hours Access Map e-Store

Craft & Terroir


May 17 - June 7

24 mai : Cook That Sound
24 mai : Tony Echavidre, Luthier


Vous pouvez suivre la tournée "Craft & Terroir" à travers la France sur Facebook.

« Craft & Terroir » est une tournée taillée sur mesure pour le compositeur et chanteur folk canadien David Simard par AVA, une agence d’artistes basée entre Paris et Vancouver.

Après plusieurs expériences à jouer dans des ateliers de lutherie en France, il retourne en Colombie-Britannique afin de commencer un apprentissage en charpenterie-menuiserie.

Les émotions collectées lors de ces rencontres et sa sensibilité pour les métiers artisanaux et agricoles sont à l’origine du projet « Craft & Terroir » ; une tournée musicale atypique, créée par des passionnés pour des passionnés, avec pour volonté de s’engager auprès d’artisans et de producteurs français.

La musique folk  nord américaine est traditionnellement marquée par l’esprit rural.  « Craft & Terroir » célèbre cet héritage.  David Simard souhaite consolider le pont entre la France et la côte ouest canadienne. Aujourd’hui les relations franco-québécoises prédominent, mais les français connaissent encore peu la richesse naturelle et culturelle, ainsi que le savoir-faire de Colombie-Britanique. Cette tournée est  avant tout l’occasion d’échanger !



You can follow "Craft & Terroir" tour in France on Facebook.

"Craft & Terroir" is a tour specially tailored for the Canadian folk singer and songwriter David Simard by  AVA, an artists agency based in Paris and Vancouver.

After having had the opportunity to perform in multiple luthier studios around France, David came back to British-Columbia to start an apprenticeship in carpentry and woodworking.

The project "Craft & Terroir" is inspired by the impressions he collected during these encounters and by his passion for craft and agricultural jobs. It is an extraordinary musical tour, created by passionate people and for passionate people, and focused on nurturing a deep connection with French craftspeople and producers.

North American folk music is usually marked by rural life. "Craft & Terroir" celebrates this heritage. David Simard wants to reinforce the link between France and the Canadian West Coast. Relationships between France and Quebec prevail while the people of France know little of the natural and cultural wealth and the know-how of British-Columbia. This tour is above else an opportunity to meet each other!

Voici une vidéo pour illustrer la tonalité de " Craft & Terroir"  (ici dans un atelier de menuiserie à Vancouver) : 





24 mai : Cook That Sound

Extraits d'entretien.

Comment définiriez-vous Cook That Sound en quelques mots?

Cook that Sound c'est la rencontre entre une designer culinaire et une professionnelle de la musique. Ensemble nous explorons les correspondances entre musique et cuisine à travers une approche sensorielle. Notre travail se traduit pour l’instant par un blog de recherche et des soirées qui font office de laboratoire.

Qu’est ce qui vous a inspiré à mêler expérience musicale et expérience culinaire ?

L’aspect sensoriel d’abord. Cette quête d’une oeuvre un peu totale et immersive où les sens se correspondent est passionnante. Marier deux disciplines nous oblige à avoir un oeil complètement neuf sur tout. Ce travail demande une approche différente de la musique, d’en faire un décryptage plus approfondi. Et traduire des impressions musicales en saveurs invite à aller au delà de la notion du seul plaisir gustatif.

Comment vous sentez-vous face à la distance augmentante de notre culture occidentale vis à vis des matières premières et le processus pratique associé avec les produits que nous consommons ?

Nous trouvons cette distance inquiétante pour plusieurs raisons. Beaucoup de gens ont complètement perdu la notion de saisonnalité dans leur alimentation, ou de l’impact que celle-ci peut avoir (pour eux, les producteurs, l’environnement…). L’alimentation devient de plus en plus standardisée. On cherche à manger la même chose partout, à tout moment de l’année. Nous aimons travailler avec de petits producteurs qui cherchent à conserver un savoir-faire, une identité, et cherchons à communiquer sur leur travail.

Il est possible de faire des événements différemment. Ça demande des efforts, et nous sommes encore en plein apprentissage, mais ça en vaut la peine.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans ce que vous faites ?

Les rencontres que nous avons faites, qui sont très variées, on travaille aussi bien avec des musiciens qu'avec des maraichers. La liberté qu'implique notre travail (en terme de création, de choix des groupes, du lieu etc…).




24 mai : Tony Echavidre, Luthier

Extraits d'entretien.

Qu’est ce qui vous a inspiré à devenir luthier ?

C'est à la fois un métier ancestral et contemporain car il exige de répondre à la demande des musiciens qui ont tous une attente  différente de ce qu'ils considèrent comme l'instrument idéal. C'est un métier qui demande des connaissances en musique, sculpture, peinture, acoustique, histoire. J'aime également l'idée d'exceller dans une voie artistique.

Comment décririez-vous votre relation avec les matériaux que vous utilisez ?

Quand je créer un instrument, tous mes sens sont en éveil ; les sensations que j'éprouve lorsque je travail le bois créent une condition très intime qui guident mon inspiration. Il faut à la fois une vision claire de ce que l'on souhaite obtenir et en même temps être très à l'écoute du bois car il détermine la manière de l'aborder.


Que préférez-vous : la fonction de l’instrument terminé ou le processus de fabrication ?

Lorsque je termine un instrument, c'est un moment très intense et toujours un peu frustrant car il y a peu de chance pour que je m'écrie : Wouaaa, c'est exactement ce que je voulais !!! En fait on a une base, comme disons la morphologie et le caractère d'une personne ; il va donc falloir essayer l'instrument sur plusieurs jours avant de trouver le réglage idéal, le point d'équilibre parfait qui fera qu'il sonne vraiment bien. C'est toujours un processus de fabrication... !

Vous aviez déjà accueilli David Simard, qu’appréciez-vous dans le déroulé d’un concert dans votre atelier ?

David sait nous envoûter avec sa musique dépouillée de tout artifice. C'est tellement évident quand il joue, c'est comme s'il nous racontait une histoire en nous prenant par la main. Le lieu un peu confiné de mon atelier ajoute à cet effet et créer une proximité extraordinaire.



With the support of:



It all comes with BONJOUR